Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour développer l’accueil des jeunes enfants issus de familles défavorisées #FlashInfo #TVCAT

Publié le 22/04/2021

Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour développer l’accueil des jeunes enfants issus de familles défavorisées.

Saint-Génis-des-Fontaines : un nouveau policier municipal vient de prendre ses fonctions.

« Demeure Catalane » à Baixas : restauration de la statue de la Vierge Marie.

Des photos s’invitent dans Saint-Estève.

Adrien Taquet, secrétaire d’État à l’Enfance et aux Familles lance dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, un appel à manifestation d’intérêt pour la mise en œuvre, dans 10 territoires défavorisés, de projets permettant un accès plus large au mode d’accueil pour les enfants issus des familles en situation de pauvreté. Les territoires éligibles, dont les Pyrénées-Orientales, ont été identifiés à partir de deux critères, le taux de pauvreté et le taux de couverture en établissements d’accueil du jeune enfant. Cet appel à manifestation d’intérêt a pour objectif de lutter contre ces inégalités d’accès aux modes d’accueil, crèche ou assistant maternel, et de redynamiser la création de places là où il en manque. Les territoires retenus pourront bénéficier d’un soutien direct de l’État allant jusqu’à 520 000 €.

Après l’Escadron de gendarmerie mobile de Toulouse, le Peloton d’intervention et de surveillance de la gendarmerie à Gaillac, en Guyane ou encore en forêt équatoriale, direction Saint-Génis-des-Fontaines. Frédéric Régnier succède à Lionel Lalo dans la fonction de policier municipal. À 52 ans, cet ancien gendarme possède vous l’aurez compris, une solide expérience qu’il compte mettre à profit de la sécurité dans la commune.

La statue de la Vierge Marie érigée sur le toit de l’actuelle Demeure Catalane, rue d’Espira, à Baixas, à retrouvé ses couleurs d’origine et sa splendeur. Il est vrai que les intempéries répétées au fil des années avaient eu raison de son revêtement et de son socle. Désormais, joliment restaurée en peinture polychrome, elle porte un regard bienveillant sur la Demeure en elle-même et le village. Un ensemble de travaux réalisé par les services techniques municipaux, qui valorise le patrimoine local.

En ces temps où le monde de la culture tourne au ralenti, certaines communes innovent. C’est le cas de Saint-Estève qui propose une exposition urbaine en collaboration avec la photographe Vicky Le Ruyet. Les clichés de l’artiste sont exposés aux quatre coins de la ville, l’exposition comprend 26 photos qui se retrouvent sur des abribus, des panneaux d’affichage.