Argelès-sur-Mer, un territoire engagé pour la nature, le plus labellisé d’Occitanie

Publié le 28/07/2022

Argelès-sur-Mer s’attache à rendre son territoire plus agréable à vivre pour ses habitants et ses visiteurs en mettant régulièrement en place de nouvelles initiatives afin de protéger la biodiversité de sa côte. Ces démarches font d’Argelès-sur-Mer la commune la plus labellisée de la région. En plus de ses 50 structures d’hébergements et de loisirs labellisées « Qualité Sud de France », 7km de plage bénéficient du Pavillon Bleu et assurent ainsi une eau parfaitement propre et des plages sécurisées et nettoyées tous les jours. L’Office Français de la Biodiversité a également octroyé la labellisation « Territoire engagé pour la nature » à la ville.

PROTÉGER LA BIODIVERSITÉ DES ESPACES FRAGILES

Sur le territoire d’Argelès-sur-Mer, se trouvent des lieux protégés tels que le Parc marin du Golfe du Lion et la Réserve naturelle du Mas Larrieu. Ce site naturel de 160 hectares, écrin de biodiversité, avec 2,5 kilomètres de plage de sable fin, a pour enjeux principaux la gestion de la forte fréquentation du site, la veille du climat et de l’érosion du trait de côte ainsi que la lutte des espèces invasives.

Afin de préserver des espaces littoraux en souffrance, la mise en place de barrières en bois (ganivelles) permet de canaliser le public et de réensabler les dunes. Cette démarche de protection, vise à encourager le retour de la biodiversité sur cette zone qui abrite notamment des plantes protégées. Cette intervention a aussi pour effet d’aménager l’espace pour mieux accueillir le public. Les sentiers pédestres permettront de découvrir le site sans altérer sa biodiversité.

Le parc marin du Golfe du Lion, aire marine protégée de grande taille créé en 2011, a pour objectif principal de préserver les habitats et les espèces de 4 secteurs : la côte rocheuse, la côte sableuse, le plateau continental et les canyons profonds en déployant des actions développées avec l’ensemble des acteurs de la mer. La réflexion autour de la protection de la côte rocheuse a débuté avec le projet d’extension de la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls.

La commune d’Argelès-sur-Mer a notamment pour objectif de réduire les pressions sur la biodiversité marine. L’ancrage des herbiers de posidonie, une plante à fleur fragile que l’on trouve uniquement en méditerranée est un enjeu majeur pour y parvenir. Pour ce faire, des mouillages écologiques ont été installés cette année dans certaines zones du parc marin afin de limiter les impacts liés à l’ancrage. Les bateaux de pêche, plaisanciers et transporteurs de passagers peuvent ainsi s’attacher à ces bouées dans ces zones où l’ancrage est interdit. Un important effort de sensibilisation est mis en place cette année 2022 pour l’installation de ces « Zmel » présentes depuis début mai.

Afin d’aller plus loin dans ces démarches, le 6 juillet 2022, les représentants de 9 structures proposant des sorties en kayak et paddle se sont réunis à Argelès-sur-Mer pour signer avec le président du parc marin la charte « Guide d’observation partenaire du parc ». À travers ce partenariat, les signataires s’engagent à éviter le dérangement des espèces en interdisant le contact, l’alimentation et l’approche excessive de celles-ci ; à éviter la dégradation d’habitats, notamment lors de la mise à l’eau ou sortie de l’eau des kayaks/paddles et à sensibiliser les personnes encadrées aux enjeux de biodiversité et bonnes pratiques de l’activité en limitant la taille des groupes et en tenant les bons discours.

SENSIBILISER PETITS ET GRANDS PAR LE BIAIS D’UN AFFICHAGE QUI PARLE A TOUS

Entre l’embouchure du Tech et le massif dunaire, un parcours pédagogique de la réserve naturelle du Mas Larrieu a été inauguré le 22 mai pendant la « Fête de la Nature ». En libre accès, le parcours est ouvert au public toute l’année, 24h/24 et 7j/7. Une application peut être téléchargée, en quatre langues (français, catalan, espagnol, anglais). Le parcours est jalonné de dix panneaux qui informent sur sa faune et sa flore exceptionnelles, son histoire et ses enjeux. Implantés sur le massif dunaire de la réserve, les panneaux se trouvent le long de la plage, là où l’enjeu écologique est le plus fort avec un taux de fréquentation touristique très élevé.

Cette initiative, créée par la ville en partenariat avec les étudiants et professeurs du BTS Tourisme du lycée Christian Bourquin d’Argelès-sur-Mer, est l’opportunité pour le public de mieux connaître la réserve naturelle du Mas Larrieu, site d’exception.

Le Château de Valmy et son magnifique parc qui s’étend sur six hectares aux pieds de la célèbre Tour de la Massane est un autre site remarquable du territoire d’Argelès-sur-Mer. Le parc, surnommé le « balcon d’Argelès-sur-Mer », est niché entre la plaine du Roussillon, la mer Méditerranée et le massif des Albères. Le parc de Valmy est ouvert gratuitement au public et propose un circuit d’interprétation qui permet de découvrir grâce à des panneaux pédagogiques son histoire, sa faune et sa flore exceptionnelles.

MIEUX COMPRENDRE LES ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX DU TERRITOIRE AU TRAVERS DES ÉVÉNEMENTS ET DES ACTIVITÉS LUDIQUES

Cet été, Argelès-sur-Mer propose des activités gratuites tournées vers la sensibilisation à la protection de la biodiversité. C’est pour renforcer le lien entre parent-enfant et environnement que la commune d’Argelès-sur-Mer propose « L’école d’été » pour la troisième année consécutive. À l’occasion de matinées d’activités, des thématiques variées sont proposées : pêche à l’épuisette, création de cosmétiques à base de produits naturels, cueillette sauvage comestible, apiculture… Les ateliers se déroulent dans de jolis écrins de verdure : au Parc de Valmy, mais aussi près de la digue nord, plage sud pour les animations « petite pêche » « Land Art » et « Globe-Trotteurs ».

Cette année, Argelès Photo Nature revient avec une magnifique exposition sur les thèmes « L’océan vous regarde », « La Toundra » et « Les hauts plateaux du Tibet ». Le but des organisateurs est de sélectionner chaque année depuis 2009, une exposition de photos diversifiées avec un maximum d’écosystèmes concernés afin de partager, avec le grand public, des instants de vie sauvage captés par des photographes de renom.

Le réseau E.E.D.D des Pyrénées-Orientales organise le 4 septembre son évènement Tram 66 pour l’éducation à l’environnement. Son objectif est de promouvoir et de développer l’Éducation à l’Environnement vers un Développement Durable, et de favoriser la pérennisation des structures qui œuvrent en ce sens. Au programme de cette journée festive qui sera l’occasion de créer, s’émerveiller et partager, on retrouvera un escape Game sur le climat, une exposition sur la faune et la flore, de nombreux ateliers, des associations et initiatives locales.

Pour plus d’informations :www.argeles-sur-mer.com