Le Département élabore sa feuille de route de l’action sociale 2023-2027

Publié le 17/09/2022

Des ateliers participatifs sur tout le territoire sont en cours.

Dès ce mercredi 14 septembre, Hermeline MALHERBE, Présidente du Département des Pyrénées-Orientales, a lancé les premiers ateliers de travail en vue de l’élaboration concertée du nouveau schéma des solidarités 2023-2027, aux côtés de nombreux élus de la Majorité Départementale. Ce travail avec les élus locaux, les agents du Département et les partenaires permet de partager les constats, de lister les besoins et de prendre en compte les spécificités des territoires afin de proposer des actions sociales toujours plus efficaces.

Hermeline MALHERBE a déclaré : « Avec ce schéma, chaque enfant, chaque famille, chaque citoyen qui a besoin d’un dispositif cohérent, pourra être accompagné dans son parcours de vie de manière claire et à proximité de son lieu de vie. Nous devons sortir d’une réflexion par thématique et avancer de manière transversale afin de proposer des actions pertinentes aux habitants des Pyrénées-Orientales qui sont en situation de fragilité ou de précarité.



En tant que chef de file des solidarités, il nous faut répondre, ensemble avec nos partenaires, aux difficultés immédiates tout en anticipant celles qui se présenteront demain.».




Le contexte économique et social actuel, la question de l’accès aux soins, les défis écologiques et énergétiques tout comme la récente crise sanitaire nécessitent de redoubler d’efforts et de renforcer l’action des politiques sociales. À cet effet, le Département des Pyrénées-Orientales élabore son nouveau schéma des Solidarités 2023 – 2027, qui sera voté en avril 2023. Cette feuille de route de la collectivité en matière de solidarités sera issue d’une large concertation organisée avec les agents départementaux, les partenaires associatifs, les élus locaux et les collectifs d’usagers.



Ce document cadre des politiques de solidarités contribuera à une meilleure transversalité entre les politiques afin de mieux appréhender les problématiques entre les différents champs sociaux et médico-sociaux et de proposer des solutions innovantes en mutualisant les savoirs et les compétences.

None

Dès ce mercredi, le Département met en place des ateliers participatifs autour par exemple du logement, de l’accès à la culture, de la mobilité, de l’accès aux droits, de la santé…sur tout le territoire afin d’identifier les besoins et les spécificités de chaque bassin de vie. Un premier atelier s’est déroulé à Elne pour la vallée du Tech, puis à Prades pour la vallée de la Têt, ensuite à Perpignan et le dernier à Rivesaltes pour la vallée de l’Agly. Il s’agira de partager le diagnostic, de proposer des réponses pertinentes aux défis actuels et d’anticiper les enjeux à venir sur les thèmes du logement, de l’autonomie, de la mobilité, de la culture, de l’accès aux droits, de l’insertion, de la protection de l’enfance ou encore de la santé.



Cette phase de concertation est essentielle à la construction d’un schéma des solidarités qui lutte contre les inégalités sociales et territoriales. Cette dynamique collective nous permet d’améliorer le service rendu dans l’intérêt des Catalans qui rencontrent, temporairement ou durablement, de grandes difficultés.

A Perpignan, l'atelier de concertation pour l'élaboration de la feuille de route de l'action sociale a réuni une centaine de professionnels autours des élus départementaux (au premier rang) : Jean Roque, Toussainte Calabrèse, Françoise Fiter, Françoise Chatard, Mathias Blanc et Rémi Lacapère.
A Perpignan, l’atelier de concertation pour l’élaboration de la feuille de route de l’action sociale a réuni une centaine de professionnels autours des élus départementaux (au premier rang) : Jean Roque, Toussainte Calabrèse, Françoise Fiter, Françoise Chatard, Mathias Blanc et Rémi Lacapère.