Estagel/ Caveau : une exposition à plusieurs mains

Estagel/ Caveau : une exposition à plusieurs mains

Publié le 09/09/2020

C’est devenu un rituel.Tous les ans, venus d’Alénya, Christiane d’Habit, Maribel Conde, Jean-Francois Saqué, viennent exposer leurs œuvres au caveau des « Vignerons des Côtes d’Agly ».Lucien est là en renfort.S’il apprécie vivement les travaux des artistes, il en est pas moins passionné par la généalogie.Il nous l’a prouvé en expliquant ses connaissances.



À chaque exposition, la maîtrise de leur art grandi. Ainsi, depuis les dessins en noir et blanc, c’est aujourd’hui vers le collage, la peinture à l’huile et à l’acrylique avec des pigments poudre, que semblent se diriger nos artistes pour notre plus grand bonheur.



Maribel et Jean-François



Maribel et Jean-François, complices dans la vie, le sont également pour leur passion. L’une pour les collages, l’autre pour la photographie. 

Une partie des collages de Maribel

Il faut bien dire que les clichés ramenés au fil des voyages, des vacances de nos amis, nous font découvrir bien des lieux, révélant les mystères d’autres mondes. C’est l’œil exercé, attentif à l’étrange de Jean-François, qui apporte tout ce bonheur.

Une gare de Londres
La gare de Madrid



Maribel, qui est passée des dessins au collage, nous montre tout son travail de recherche. C’est ainsi que pendant la saison hivernale principalement, elle parcourt les journaux, les revues etc, pour trouver les couleurs, les formes qui vont faire les associations magnifiques qui sont aujourd’hui exposées au caveau. En fait, un travail de recherche passionné, inlassable tout autant qu’inclassable, qui nous est proposé jusqu’à la fin octobre.

La créativité de Maribel dans les collages





Christine, tout en « ombres et lumières »



Dès l’instant que Christiane pose son crayon ou son pinceau sur la toile, c’est automatique. Ce sont les ombres qui apparaissent. Allez savoir pourquoi ! Mais au fur et à mesure que la création avance, la lumière vient apporter sa note plus gaie. Comme elle le dit si bien : « Le monde nous apporte assez son lot de tristesse.Alors une note d’espoir !»

Une peinture à l’huile avec un objet de décoration

Ainsi, dans ses œuvres, reviens souvent en bout de course, l’image qu’elle reçoit de l’univers, représenté par des boules de lumières.

Si Christiane continue de nous régaler avec ses dessins, entre autres des paysages sous la neige, elle s’adonne aujourd’hui à des compositions à l’acrylique avec des pigments poudre du plus bel effet.

Il faut dire que toutes ses œuvres sont des créations, mêlant toujours l’ombre et la lumière qui deviennent en fait, une échappatoire, une projection vers le bonheur. 

Le carnaval de Venise



Ainsi, dans un collage, nous retrouvons tout ce qui fait le plaisir de vivre des Catalans. 

Un avis ! Allez admirer ce collage, si vous voulez vous retrouver dans une des multiples occasions qui font la joie de vivre bien de chez nous.

Alors, en cette fin de période estivale, prenez le temps de faire une halte au caveau route de Maury à la sortie d’Estagel. Grâce à Christiane, vous y découvrirez aussi, le Canigó vu de Marseille.

Le Canigó vu de Marseille



Marie-Line se fera un véritable plaisir de vous accueillir, de présenter les meilleurs crus des vignerons locaux, de vous présenter l’exposition. 

Il suffit de composer le : 04 68 34 27 61 du mardi au samedi. 

Le meilleur accueil vous sera réservé. 

Une dernière précision. L’exposition est visible jusqu’à la fin octobre.

Joseph Jourda