La ville de Bompas partage ses projets ambitieux…

Publié le 08/02/2021

Le mercredi 03 février dernier, Laurence Ausina, maire de la commune, accueillait M. Stoskopf, Préfet des Pyrénées-Orientales, qui avait répondu favorablement à son invitation pour une visite de la ville.

Entourée de ses élus, Laurence Ausina a pu évoquer avec le représentant de l’Etat tous les projets envisagés mais aussi les problématiques engendrées par le risque inondation qui complique voire empêche les investissements envisagés qu’ils soient communaux ou de particuliers. Grâce à une visite guidée, monsieur le Préfet a pu découvrir la commune de Bompas et ses sites emblématiques comme le Mas Pams. François Calvet et Jean Sol, sénateurs, Romain Grau, député et Robert Vila, président de la Communauté Urbaine ont également suivi le parcours qui était orienté vers le Bompas de demain, avec la traversée des nouveaux et prochains lotissements mais aussi l’emplacement souhaitée d’une zone commerciale.

Les projets de maison de santé, de la culture et des associations ont permis aux adjoints au maire d’exposer les enjeux de ces programmes immobiliers au service des habitants. La découverte de la commune s’est terminée par le volet social avec la visite des locaux du Point Accueil Solidarité et du nouveau bâtiment du Service Enfance Jeunesse. L’ensemble des actions sociales d’accompagnement des habitants a fait l’objet d’une présentation détaillée, occasion également pour positionner la Ville de Bompas comme futur « Tiers lieu » afin d’amplifier le service rendu, le soutien de tous les bompassencqs mais surtout de développer des services de proximité indispensables au quotidien. La visite de Monsieur le Préfet s’est achevée avec la conviction et le souhait partagés de travailler ensemble pour porter et faire aboutir les projets communaux.

Laurence Ausina nous confiait qu’elle était très satisfaite de cette rencontre qui était une étape essentielle pour le Bompas de demain. « Monsieur le Préfet nous a conforté dans nos ambitions et montré une réelle volonté de se positionner, avec ses services, comme un accompagnateur et non pas un frein » a-t-elle ajouté.