Lancement du Schéma Directeur « Saint-Charles 2020-2040 »

Publié le 29/03/2021

Il a été officialisé en ce début d’année le portage par Perpignan Méditerranée Métropole (Pmm) d’une « Étude globale sur l’évolution de Saint-Charles à long terme » visant à repenser durablement l’aménagement de la plateforme, son plan de circulation, les services à apporter aux usagers, le foncier, la sécurisation des accès et le désenclavement du site, le stationnement et l’accueil des poids lourds sur la zone, la signalétique, les mobilités, le mix énergétique, … Ce projet s’intitule « Saint-Charles 2020-2040 ».

Le 21 mars 2019, à la sortie de la crise des « Gilets Jaunes », partenaires institutionnels, collectivités et représentants des professionnels de Saint-Charles, se réunissaient sur ce thème afin d’établir la feuille de route des chantiers indispensables à la réalisation de ce projet d’envergure.

Ce projet comprend un co-financement « État / Région / Pmm / Saint Charles International ». Les premières actions réalisées par Pmm visent à missionner l’Aurca (Agence d’Urbanisme Catalane Pyrénées Méditerranée) pour un 1er diagnostic dynamique sur l’état des lieux et les perspectives de développement de la zone.

Les premières actions réalisées par la Ddtm (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) ont permis de mobiliser, quant à elles, de l’ingénierie et de l’expertise auprès de tous les acteurs du développement du territoire (public / privé) et de rassembler des accompagnements financiers auprès de différents organismes publics (Epf Occitanie / Dreal Occitanie / Ministère de l’Écologie – Direction des Infrastructures et des Transports).

Le travail collaboratif effectué ces derniers mois a permis d’aboutir à un cahier des charges. Ce dernier a fait l’objet d’un « avis d’appel public à la concurrence », lancé par la Communauté Urbaine de Perpignan.

Les résultats de cet appel d’offre sont attendus pour fin mars. La sélection du Bureau d’Étude, nécessairement pluridisciplinaire au regard de l’ampleur de la tâche, se fera début avril. Un comité de pilotage de lancement sera organisé fin avril / début mai marquant le début de 12 mois de travaux d’études.

Il sera donc continué d’avancer sur la matérialisation de ce projet en 2021 afin de le rendre concret.