2,6 tonnes de cannabis saisis par les douaniers de Port-Vendres et de Perpignan

Publié le 28/04/2021

Deux jours après la saisie historique de 3 tonnes de cannabis réalisée par les douaniers d’Avignon, les douaniers des brigades de Narbonne, de Port-Vendres, de Perpignan et d’Hendaye s’illustrent cette fois en réalisant trois saisies totalisant près de 2,6 tonnes de cannabis.

Le vendredi 16 avril 2021, en contrôle dynamique matinal sur l’autoroute A9, les agents de la brigade de Narbonne décident de sélectionner un ensemble routier qu’ils contrôlent sur l’aire de Sigean. Le chien de service Miko marque alors un intérêt au niveau de la remorque. Les agents décident d’ouvrir les portes de ce chargement constitué de gros sacs de billes de plastiques puis constatent au fond de la remorque des valises marocaines dissimulées sous un plastique noir. Au total, les agents dénombrent 23 sacs de sport et valises marocaines contenant 844,94 kilos de résine de cannabis.

Quelques heures plus tard, positionnés au péage autoroutier de Maritxu, les douaniers de la brigade d’Hendaye arrêtent un poids lourd tractant une remorque frigorifique. Lors du dépotage du chargement, les douaniers constatent que celui-ci est composé de palettes de serviettes, papiers en carton, de rouleaux de papier toilette et d’essuie tout. Mais c’est encore une fois dissimulées au fond de la remorque que sont trouvées deux palettes de film noir, composées de valises marocaines, de sacs plastiques contenant chacun une centaine de boules de résine de cannabis, et de sacs plastiques renfermant de l’herbe de cannabis. Le poids total de la saisie s’élève à près de 1,2 tonnes de cannabis (1170 kilos de résine et 28 kilos d’herbe de cannabis).

Deux jours après, dans la nuit du 18 avril, les agents des brigades de Port Vendres et de Perpignan, en contrôle commun au péage sud de Perpignan ciblent à leur tour un ensemble routier destiné à transporter des salades vers l’Italie. L’intervention de deux équipes maîtres de chien permet de démontrer des points sensibles notamment au niveau du pare-choc arrière de la remorque.

Après avoir procédé à son démontage, les douaniers découvrent, dans des tiroirs disposés sur toute la longueur, 89 sacs thermosoudés contenant de la résine de cannabis. Au total, les douaniers découvrent 555 kilos de résine de cannabis. Olivier Dussopt déclare : « Après la saisie historique de la brigade d’Avignon, les douaniers démontrent une nouvelle fois leur détermination à lutter sans relâche contre ce fléau qu’est le trafic de cannabis. Ces trois saisies d’ampleur ont permis une perte sèche de près de 17 millions d’euros pour les organisations criminelles ».

Crédit images : Douane française