Les Angelets de la Terra ont remis le « Livre Blanc de Catalogne Nord » aux élus du Soler et de Thuir

Publié le 06/07/2021

Ramon Faura, président de l’association culturelle à l’origine de ce projet a détaillé les 55 propositions faites aux municipalités pour normaliser la langue catalane dans l’espace public et l’enseignement, la promotion des traditions et de la culture populaire, ainsi que les liens transfrontaliers.

Puis, ils ont pu aborder le thème du changement de nom du département avec Armelle Revel Fourcade (maire du Soler et conseillère départementale) et Thierry Voisin (premier adjoint de Thuir et conseiller départemental), ainsi qu’avec Alix Bourrat (adjointe à la culture) et Raymond Perez (conseiller municipal avec délégations). Ce thème est d’ailleurs traité à la fin du Livre Blanc de Catalogne Nord où les Angelets ont comparé le département aux autres régions de France à fortes identités comme l’Alsace, la Bretagne, la Corse ou le Pays Basque qui ont pris de l’avance sur les Catalans en mettant en place de nouveaux projets politiques pour sortir du lot.
Il est apparu lors de ces deux rencontres et des autres présentations du Livre Blanc que, malgré les différences politiques, les acteurs locaux sont favorables à un nouveau nom qui affirmera l’identité catalane du département, ce qui n’est pas le cas actuellement avec Pyrénées-Orientales ou Occitanie.
Thierry Voisin a rappelé le souhait de la majorité départementale d’organiser une consultation qui permettra de faire émerger 2 ou 3 propositions de nom pour le département où « il faut absolument qu’apparaisse la catalanité du département ». Armelle Revel Fourcade a dit elle aussi devant les caméras de l’Agència Catalana de Notícies (équivalent de l’Anc en Catalogne) que « comme c’est le cas au Pays Basque, il est important qu’on puisse identifier le département comme Pays Catalan. » Cette capacité à travailler ensemble autour d’un projet commun fait vivre une démocratie qui en a bien besoin. Il apparaît que c’est autour de la catalanité, facteur de cohésion sociale, que les habitants et leurs représentants politiques peuvent se retrouver.
Entre tots ho farem tot!