Compte rendu d’activité hebdomadaire du député Sébastien Cazenove

Publié le 29/03/2022

Les activités de la semaine du 21 mars 2022 de Sébastien Cazenove (LaRem), député de la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales, dans l’hémicycle et en circonscription.

A Paris

Mercredi 23 mars, dans le cadre de l’invitation de Richard Ferrand, Président de l’Assemblée Nationale, à s’exprimer dans l’hémicycle, Volodymyr Zelensky (Une), Président de la République d’Ukraine, a prononcé, en visioconférence, un discours devant les députés réunis en séance publique. Alors que le conflit a déjà causé la mort de plusieurs milliers de civils et militaires, et que plus de 3,5 millions de réfugiés ont fui l’Ukraine pour rejoindre l’Union Européenne, le Président Ukrainien a délivré un message d’unité du peuple ukrainien et de détermination à retrouver sa liberté, en saluant le soutien indéfectible de la France et d’Emmanuel Macron, Président de la République, dans la volonté de trouver les chemins vers la fin du conflit. A l’issue de cette séquence « hors du commun », Sébastien Cazenove a déclaré la nécessité de « continuer à faire pression sur la Russie et à accentuer tout ce que l’on fait pour contraindre ce pays à arrêter ce massacre ».

Vendredi 25 mars matin, les commissaires des affaires économiques ont auditionné, en visioconférence, Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, sur les conséquences économiques de la crise en Ukraine, notamment sur la hausse des cours des céréales (tournesol, orge, maïs, blé) avec des répercussions sur les filières d’élevage porcines et avicoles, ainsi que sur le prix des engrais. Le Ministre a détaillé aux parlementaires les mesures du plan de résilience et celles ciblées sur le secteur de l’agriculture, notamment la mise en place d’une aide aux éleveurs permettant de compenser l’impact de la hausse des coûts de production sur les élevages.

En circonscription

Cette semaine, le député a tenu deux permanences parlementaires dans les communes d’Amélie-les-Bains et du Boulou. Ces temps d’échanges avec des citoyens de la circonscription sont toujours riches et permettent au député d’exercer son rôle de contrôle et évaluation de l’action de l’exécutif en faisant remonter auprès des ministères des problématiques ou demandes locales.