Jean Castex auditionné par le sénateur François Calvet

Publié le 28/07/2022

Conformément à l’article 13 de la Constitution, les membres des Commissions de l’aménagement du territoire et du développement durable de l’Assemblée Nationale et du Sénat doivent auditionner le candidat présenté par le Président de la République aux fonctions de Président du Conseil d’Administration de l’Agence de Financement des Infrastructures de France. Suite à cela, le sénateur François Calvet nous communique, avec prière d’insérer :

« J’ai donc eu la chance, en ma qualité de membre de cette Commission au Sénat, ce jour 27 juillet, d’auditionner Jean Castex et de lui poser une question sur le TGV et la RN 116.

Sur le TGV, et bien sûr le chainon manquant Montpellier-Perpignan, j’ai souligné auprès de Jean Castex son action très positive pour l’avancée de ce projet, notamment sur le tronçon Montpellier- Béziers, où il avait mis en place une convention financière avec le Conseil Régional.

Je lui ai demandé néanmoins, dans un objectif d’accélérer le projet Béziers-Perpignan, si nous ne pourrions pas raccourcir les procédures administratives puisque tous les partenaires sont d’accord, notamment en terme de développement durable.

Jean Castex avait déjà utilisé ce principe d’allègement des procédures administratives pour les infrastructures liées aux Jeux Olympiques.

J’ai enfin souligné la problématique des routes Nationales. Sur les 9 000 kilomètres qui restent encore à la charge de l’État, ne pourrait-on pas les transférer aux régions et aux départements sur le modèle de ce que Jean Castex a déjà fait pour la RN 116 en la transférant dans une procédure expérimentale à la Région Occitanie.

Chaque commission a voté et la confirmation de la candidature de Jean Castex à la présidence de cet organisme ne fait aucun doute. »