Perpignan : l’enjeu du pouvoir d’achat dans les quartiers populaires

Publié le 04/08/2022

En ce 4 août, jour anniversaire de l’abolition des privilèges, des groupes d’action de La France Insoumise / NUPES lancent une campagne d’action ce week-end à destination des quartiers populaires de Perpignan.

Francis DASPE, animateur de La France Insoumise / NUPES nous communique sous le titre « L’enjeu du pouvoir d’achat dans les quartiers populaires de Perpignan » :

« C’est dans ces quartiers que la question du pouvoir d’achat prend une résonance particulière. Et plus encore dans les Pyrénées-Orientales, département gangrené par la pauvreté et la précarité.



Les militants de La France Insoumise iront au devant de la population pour présenter les mesures d’urgence défendues par La France Insoumise / NUPES (blocage du prix des produits de première nécessité, augmentation du SMIC à 1500 euros, revalorisation générale des salaires et des pensions de retraites, taxation des profits, gel des loyers etc.).

La loi votée au Parlement entérine au contraire une perte généralisée de pouvoir d’achat, avec des revalorisations (quand elles existent) systématiquement en deçà de l’inflation et le choix de substituer des primes aléatoires et dérisoires à une augmentation des salaires. C’est donc bien une loi de régression sociale. Les débats à l’Assemblée nationale ont permis de constater l’inutilité et la duplicité des députés du Rassemblement National. »



La France Insoumise / NUPES annonce une présence militante ce week-end dans les quartiers populaires de Perpignan sur la question du pouvoir d’achat samedi 6 août présences à Clodion (11 heures), Champ de Mars (12 heures 30), Cité ensoleillée (17 heures). Dimanche 7 août présence à Cassanyes Saint-Jacques à 11 heures.