L’eau à vau-l’eau à Pézilla-la-Rivière

Publié le 07/09/2022

Francis DASPE, animateur de groupe d’action La France Insoumise / NUPES et Philippe POISSE, militant écologiste NUPES, nous communique sous le titre « L’eau à vau-l’eau à Pézilla-la-Rivière » avec prière d’insérer :

« 

« Prévenus par des habitants de Pézilla-la-Rivière, nous avons appris l’existence d’un forage se déversant directement dans le Rec de Pesillà. Ce forage, sans doute un ancien forage agricole, situé au niveau de la maison de retraite, est dans le périmètre de la nappe plio-quaternaire de la plaine du Roussillon. À ce titre, en application du Code de l’Environnement, il doit être déclaré auprès de l’administration et de l’agence de l’eau.



Un forage mal ou non entretenu peut causer une pollution de la nappe phréatique.

La situation peut conduire à la perte de plusieurs milliers de m² d’eau par an, directement rejetés dans le ruisseau, alors que cette ressource, totalement indispensable, doit être plus que jamais économisée.




La mairie est juridiquement compétente pour gérer ce problème. Jusqu’en 2022, l’eau était gérée en régie. Sa gestion ne sera à la charge d’un délégataire privé, choix que nous contestons, qu’à partir de 2024. Mais nous constatons aussi la mauvaise gestion du réseau potable par la mairie. En effet celui-ci connaît un taux de fuite de plus de 60 %.




Nous demandons donc à la mairie de Pézilla-la-Rivière et à l’intercommunalité Perpignan Méditerranée Métropole d’intervenir pour régler rapidement ce problème de forage, sachant qu’il n’est pas un cas isolé.




Nous demandons en outre une gestion publique et transparente de l’eau, bien commun de l’humanité et ressource de plus en plus rare.
«