Ski et prix de l’énergie : L’or blanc dans le rouge

Publié le 07/09/2022

Sur les inquiétudes liées à l’ouverture des stations de ski pour cause d’augmentation du prix de l’énergie, David Berrué, porte-parole EELV – Pyrénées catalanes nous communique sou le titre « L’or blanc dans le rouge » avec prière d’insérer :

« Vous pensiez nos stations de ski vulnérables à cause du manque de plus en plus chronique d’enneigement ? Nous voilà rattrapé par la crise énergétique ! Ainsi que les scientifiques nous l’annoncent depuis 20 ans. A tel point que l’économie des sports d’hiver est en sursis avant l’heure.

Un « bouclier tarifaire » des prix de l’électricité au bénéfice des stations peut-il être envisagé par l’Etat, ainsi que le demandent les exploitants ? Un bouclier tarifaire pour permettre de faire tourner remontées mécaniques et canons à neige, vraiment ? Tout cela pour sauver les vacances des 8 à 10% de nos compatriotes qui ont les moyens de se payer des forfaits ?



Bon courage pour faire accepter cela au plus grand nombre lorsque les factures de chauffage, cet hiver, vont exploser.



Ne vaudra-t-il pas mieux, pour le climat et pour tout le monde, que cet argent aide directement celles et ceux qui ne pourront pas travailler ? Comme lors de l’hiver 2021, pour cause de covid ? Avec l’idée, cette fois, que ce bon argent public ne soit pas seulement dépensé pour indemniser mais pour préparer, une bonne fois pour toute, la reconversion de notre économie hivernale et de ses acteurs ?

Combien encore d’événements hors-normes faudra-t-il pour que l’on comprenne qu’avec les conséquences du dérèglement climatique, notre modèle doit changer ?«