Carole Delga, nouvelle présidente de la Compagnie des Pyrénées

Publié le 29/10/2021

Ce jeudi 28 octobre à Lourdes, le Conseil d’administration de la Compagnie des Pyrénées a élu Carole Delga à la présidence de cette structure interrégionale dédiée à l’accompagnement stratégique et financier des stations de montagne. La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée prend ainsi la suite de Michel Pélieu, président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées, et de Michel Boussaton, ancien conseiller régional d’Occitanie, qui, depuis la création de N’PY en 2004, ont tour à tour contribué à faire de cet opérateur un acteur incontournable en matière de tourisme et d’attractivité dans les Pyrénées. Pour Carole Delga et l’ensemble des partenaires publics et privés engagés, l’enjeu est aujourd’hui de monter en puissance dans l’accompagnement des stations, sur l’ensemble de la chaîne, face notamment aux défis du changement climatique en misant sur le tourisme durable et 4 saisons. Dans un contexte inédit, après une saison hivernale 2020-2021 quasi blanche pour les stations et les professionnels, la présidente de Région a notamment appelé à une mobilisation sans faille de l’ensemble des acteurs pour préparer collectivement la sortie de crise et inventer le tourisme pyrénéen du 21e siècle.

L’avenir des Pyrénées se construit aujourd’hui sur les fondations de N’PY, initiative de collectivités locales engagée en 2004. Les 2 Régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, les Départements des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes Pyrénées, de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales ainsi que la Banque des Territoires sont désormais réunis pour favoriser un développement économique respectueux des enjeux environnementaux et humains.

« Notre vision est claire pour l’avenir des Pyrénées : collectivement, nous poursuivrons le travail engagé pour faire entrer les Pyrénées dans le tourisme du 21e siècle, un tourisme plus durable, plus innovant et plus solidaire. Un tourisme qui tient compte des enjeux liés au changement climatique ainsi que des nouvelles aspirations des touristes et usagers de la montagne. La crise sanitaire que nous traversons, et son impact économique et social particulièrement fort pour nos stations, nous obligent à travailler sans relâche pour poursuivre cette transformation. Il s’agit aussi de préserver les emplois et la dynamique économique de ces territoires. Pour relever ces nombreux défis, il convient d’anticiper. C’est la démarche que j’ai souhaité engager en Occitanie au travers de notre Pacte vert et de son volet touristique.

Avec la Compagnie des Pyrénées, nous pouvons répondre de manière ciblée et opérationnelle aux besoins d’investissement des stations principalement en matière de diversification des activités, ou encore pour conforter l’offre de logements et hôtelière. Elle a par ailleurs vocation à intervenir de manière complémentaire avec l’Agence des Pyrénées que nous venons de créer et qui joue un rôle d’accélérateur de projets sur l’ensemble de la chaîne.

Nous avons la vision, les moyens et désormais les outils pour accompagner les stations et les territoires de montagne dans cette transformation », a notamment souligné Carole Delga à l’occasion de son élection à la présidence de la Compagnie des Pyrénées.

Et la Présidente de Région de conclure : « Je tiens à saluer la vision de Michel Pélieu et le rôle prépondérant qu’il a joué durant 15 années, faisant de N’PY un acteur incontournable du tourisme dans les Pyrénées. Un véritable projet d’avenir pour le massif que Michel Boussaton a su poursuivre avec la création de la Compagnie des Pyrénées et son extension sur l’ensemble de la chaîne en à peine deux ans. Il continuera à jouer un rôle actif en tant que vice-président pour mener à bien notre projet. »

La Compagnie des Pyrénées est entrée au capital de la SEemdu Grand Tourmalet (La Mongie-Barèges) qui prévoit un programme d’investissement global de 32 M€ visant à créer la « station de demain ». Une première tranche a été engagée cet été afin de déployer dès 2023 une offre touristique toutes saisons à proximité immédiate du départ du Pic du Midi et du cœur de station de La Mongie.

A moyen terme, la Compagnie des Pyrénées accompagnera plusieurs projets sur l’ensemble du massif, avec par exemple le projet Trio porté par le Département des Pyrénées-Orientales, visant à regrouper les stations de Porté-Puymorens, Cambre d’Aze et Formiguères, la réalisation d’une étude d’ensemble sur les stations ariègeoises, ainsi que des projets d’investissement aux Angles, à Cauterets ou encore à Peyragudes.

De N’PY à la Compagnie des Pyrénées : une vision partagée au service d’un développement durable des stations de montagne

Depuis l’initiative lancée en janvier 2004 visant à réunir des domaines skiables concurrents pour renforcer leurs moyens en créant N’PY, la Saem d’origine (Peyragudes, Grand Tourmalet, Luz Ardiden, Epsa Gourette / La Pierre Saint Martin) s’est renforcée avec l’entrée de nouveaux actionnaires publics (Cauterets, Piau, Pic du Midi) dans un premier temps puis, en 2016, la Caisse des Dépôts et la création d’une première filiale, N’PY Resa.

En 2018, un état des lieux des domaines skiables et du groupe N’PY réalisé par la Compagnie des Alpes Management a mis en évidence la nécessité de renforcer N’PY pour accompagner les domaines skiables et sites touristiques dans les transformations majeures nécessaires à leur pérennité, à savoir la diversification de leur activité et l’adaptation de l’immobilier de tourisme.

En 2020, la société a quant à elle changé de nom pour devenir la Compagnie des Pyrénées afin de prendre la dimension « chaîne des Pyrénées » avec l’appui de la Région Occitanie et de la Banque des Territoires auxquelles se sont associées la Région Nouvelle-Aquitaine et les Départements des Hautes Pyrénées, de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales, les Pyrénées-Atlantiques étant actionnaires depuis l’origine.

Une nouvelle étape s’ouvre aujourd’hui avec l’élection de Carole Delga à la présidence de la Saem Compagnie des Pyrénées, société mère du groupe Compagnie des Pyrénées composé de la Saem, de la Sas N’PY Resa, de la Sas Skylodge, de la Sas Foncière des Pyrénées et de la SAS Compagnie des Pyrénées Participations.

La Compagnie des Pyrénées intervient ainsi à 3 niveaux : mutualisation des moyens, commercialisation et investissement dans les stations.