Endurance Moto : Le Team DAZ 66 prend la seconde place des 6 heures d’Alcarràs.

Publié le 16/04/2022

C’est du 01 au 03 avril 2022 que s’est déroulée une épreuve d’endurance moto sur le circuit Catalan d’Alcarràs près de Lleida. Plus de quarante cinq équipages amateurs ont pu ainsi vivre cette expérience en totale immersion comme le font les teams participant au championnat du monde ou à des championnats nationaux d’endurance. Cette course est organisé par une association sportive du Havre qui se partage en organisation de roulage sur piste et une équipe de compétition moto.

La Team Daz 66 est une association sportive à but non lucratif de notre département qui se compose de trois pilotes. David Artal qui est aussi président de l’association, Christophe Dacosta et Yann Quirante. Ils pilotent chacun une Yamaha YZF-R1. C’est une moto qui n’est plus à présenter tant en vitesse qu’en endurance. Comme dans le monde de la compétition, ils auront pris leur bâton de pèlerin pour obtenir le soutien de sponsors pour la saison 2022. Certes, le budget de ces 6H d’Alcarràs est bien loin d’un budget pour les 24h de Barcelone par exemple, mais cela reste quand même un gros budget avec le déplacement et pour trois motos en plus de l’intendance. Nos Catalans et leur ami Gardois ( Yann ) sont arrivés jeudi soir sur le circuit. Mise en place du box, préparations des machines avec les vérifications d’usage du matériel et des consommables car dès le lendemain matin, ce sera une journée de roulage en vue des essais libres. L’équipe comptera aussi une partie logistique avec Yoan, Romain et leurs épouses. Mécanique, panneautage, restauration, tout a été prévu pour que ces trois jours se passent le mieux possible en coulisse et sur la piste.

Vendredi, le vent est fortement présent avec de longues rafales puissantes et une température relativement froide tout au long de la journée. Cela va obliger le team à jouer avec l’électronique de la moto et la suspension afin de gérer les 200 chevaux pour éviter les wheelings qui rendent le pilotage des motos compliqué. La journée à pu se finir sans trop de frayeurs. Le samedi matin, il a été préféré de ne pas participer aux deux premières séances d’essais et de ne faire que la dernière séance aux vues des températures et des rafales de vent pour valider les réglages avant les qualifications de l’après-midi. Malgré le vent, la séance se passe bien pour nos trois pilotes. La moyenne des meilleurs temps des trois pilotes les qualifie en 4ème places sur la grille de départ. David Artal, le manager de la team décide de faire courir les pilotes du plus rapide au moins rapide et c’est donc Christophe Dacosta qui prendra le départ de ces 6h d’endurance.

Le départ est donné à 10h avec 3 degrés et avec un vent qui est tombé dans la nuit. La pression est présente dans les paddocks car le podium peut être à leur portée avec la bonne prestation réalisée lors des qualifications. La moto de Christophe ne va pas démarrer lors du départ et va les envoyer à la vingt-quatrième place à cause d’un problème électronique. Christophe part le couteau entre les dents et va faire une magnifique remontada. A la fin de son premier relais de 40 minutes, l’équipe se trouve à la quatrième place au général. A son retour au stand, il ne faudra que 20 secondes pour effectuer le changement de transpondeur, un appareil permettant de suivre les chronos officiellement pour le chronométrage. Particularité de cette épreuve, chacun roule sur sa propre moto alors que normalement c’est une seule machine qui est utilisée lors de course d’endurance classique. Yann prend le relais et va continuer de gagner de précieuses secondes malgré le froid toujours aussi vif. La consommation des motos est importante et sans réservoirs endurance de 24 litres, ils sont obligés de ne rouler que 40 minutes par relais. Le relais de Yann se finit avec la 3ème place au général. C’est au tour de David de prendre le relais et l’équipe en profitera pour faire le plein des motos. Il améliore ses chronos de la veille mais perd malgré tout une place. Le management de l’équipe sera malgré tout le bon et la stratégie de gestion des consommations pour faire rouler les pilotes les plus rapides plus longtemps va payer. L’endurance, c’est surtout de la régularité, et les relais s’enchaînent de mieux en mieux. Ils passent sous le drapeau à damiers à la deuxième place du classement général. Ils montent sur le podium du circuit avec beaucoup d’émotions et de joie pour la remise des prix.

crédit photo: Team Daz 66

Le Fouracingteam 76 est une association qui organise des roulages et ils ont voulu cette année réaliser un rêve pour eux et celui de plusieurs pilotes: Organiser une épreuve d’endurance et pouvoir y faire rouler des amateurs passionnés. C’est une première pour cette team et ils ont réussi leur challenge. Ils ont pu rassembler un grand nombre de pilotes sur un circuit magnifique et même si les conditions météos ont été difficile, chacun repartira de notre pays Catalan avec des étoiles plein les yeux et pourront dire qu’ils l’ont fait. Vu le succès de cette édition, une deuxième manche devrait être proposé en octobre sur le même circuit avec une météo généralement trés clémente en cette période de l’année en Catalogne Sud. Il est plus facile d’organiser de telles épreuves sur les circuits Catalans qu’en France ou les contraintes sont souvent trop importantes avec la Fédération Française de Motocyclisme. Enfin, La Team Daz 66 tient à remercier particulièrement ses partenaires. Ayant d’autres courses en vue pour cette saison, le team est toujours à la recherche de nouveaux sponsors. Vous pouvez les retrouver sur leur page Facebook où ils mettent en ligne des lives, vidéos et photos pour vous faire vivre de l’intérieur leur passion de la course moto.

Team Daz 66: https://www.facebook.com/Team-DAZ-66-111342151204521/

Fouracingteam76: https://www.facebook.com/Fouracingteam

Laurent Sas