Championnat de France Superbike «  Objectif Grand Prix « : Elie Rousselot de retour en piste

Publié le 17/09/2021

Après quelques mois de convalescence suite à une blessure en début de saison, le jeune pilote roussillonnais Elie Rousselot est de retour sur les circuits de vitesse sur le circuit de Carole. Lors d’un entraînement au Grand Circuit du Roussillon, il a lourdement chuté et s’est blessé à la jambe, ce qui l’a obligé à ne pas courir jusqu’à l’épreuve de Carole qui s’est déroulée du 20 au 22 août 2021.

crédit photo: Anthony Ahunon / FBA

Avide de reprendre la compétition, il ne cessera d’améliorer ses chronos tout au long du week-end. Il réalise un temps de 1min 06s, ce qui lui permet de partir en 3ème position (classement pré-moto3) sur la grille de départ du dimanche. L’objectif est surtout de retrouver les sensations sur la moto, d’améliorer et corriger ses performances avec son entraîneur Pierre, et de se battre parmi les premiers pour se préparer à l’ultime manche du championnat FIM CEV à Valencia ainsi que pour la dernière manche du Championnat de France à Alès.

crédit photo: Anthony Ahunon / FBA

Un nouveau pilote a intégré la First Bike Academy en FSBK en cours de saison. Il s’agit d’ Enzo Sire. Une nette progression a été faite ce week-end, sur les distances de freinage, les trajectoires et une attitude plus agressive et plus positive. On dénote une plus grande motivation et un changement d’état d’esprit de sa part. Il réalise de son côté un temps d’ 1min 09s et il partira en 14ème position sur la grille de départ lors de la première course.

credit photo: Anthony Ahunon / FBA

Élie fait un très bon départ dans la première course et il conserve sa place au premier virage. Malheureusement, il est accroché par un autre pilote et cela engendre des dommages sur la moto qui le feront chuter au prochain virage. Du côté d’Enzo, c’est une casse moteur qui mettra fin à sa première tentative du jour. Les mécaniciens se sont plongés à bras le corps pour tenter de réparer les deux motos pour la seconde session de course. Mais c’est un choix difficile qui a été pris de déclarer forfait pour ne prendre aucun risque pour les pilotes, les motos n’étant plus sûres à ce moment-là.

Les pilotes de la catégorie OGP se retrouvent pour disputer la dernière manche de la saison du championnat de France Superbike sur le circuit d’Alès dans le Gard. C’est une découverte grandeur nature pour Élie qui a utilisé pour la première fois une Honda NSF 250 a la place de sa Beon 125. Il s’est senti en totale confiance sur la moto dès ses premiers tours de roues. Lors de la première séance d’essais libres il réalise un chrono en 1min 22s et lors de la seconde il améliore celui-ci de plus de 2 secondes. Finalement, il obtient le meilleur tour de la journée en 1min 20s 2 centièmes.

crédit photo: Antony Ahunon / FBA

Le pilote Saint Laurentin a pu s’exprimer sur les sensations ressenties au guidon de cette nouvelle moto: « je me suis senti plus à l’aise sur la moto 3, plus longue et plus fine et donc plus facile à piloter. Elle m’a permis d’être en confiance rapidement. Par contre il est vrai qu’elle est un peu plus physique que la pré-moto 3, nous sommes confiants pour les qualifs de demain »

crédit photo: Anthony Ahunon / FBA

Effectivement le samedi, jour dédié aux qualifications. Élie continue à travailler et à prendre ses repères sur cette moto. lors de la 3ème séance d’essais libres. C’est sous un beau soleil que le pilote signe une 5ème position sur la grille de départ avec un chrono d’ 1 min 19s et 5 centièmes en améliorant encore sa performance de la veille. Lors de la première course, un concurrent l’accroche après le troisième virage et il chute à nouveau. Un bis repetita de la manche de Carole. Mais c’est dans l’adversité qu’il se dépassera lors de la deuxième course du jour. Parti en fond de grille, il se met rapidement dans le rythme malgré qu’il doit encore s’habituer à sa nouvelle monture. Il finit sur la deuxième marche du podium (classement Honda NSF 250) et huitième au classement général de l’épreuve.

C’est un podium bien mérité et nous pouvons retenir que seulement 5 mois après sa chute à l’entraînement, qui lui a causé une fracture de l’astragale, Élie n’a cessé de travailler et de s’adapter à cette nouvelle moto pour être au maximum de sa forme physique pour la dernière manche du championnat FIM CEV en catégorie ETC à Valencia. On se donne rendez-vous le week-end du 19 au 21 novembre sur le magnifique tracé du circuit Ricardo Tormo. En ce qui concerne Leandro Quintans Sans, la team n’a pas été présente lors de la manche de Jerez. C’est une décision commune entre la direction de l’équipe et le jeune pilote catalan de s’arrêter là cette saison pour mieux revenir en 2022. 

Laurent Sas