29/10/2021

#499 P.-O. : Elections à la CCI - Changement d’heure : c’est ce week-end !

P.-O. : Elections à la CCI.
Changement d’heure : c’est ce week-end !
Carré d’or : un nouveau centre de vaccination.
Le Soler : Juan Francisco Ortiz et sa guitare en concert.

Les dirigeants d’entreprise élisent en 2021 et pour cinq ans, leurs représentants à la tête des Chambres de commerce et d’industrie (Cci). Les 3,8 millions d’entrepreneurs du commerce, de l’industrie et des services choisissent leurs 4 000 futurs élus de proximité, eux-mêmes entrepreneurs, qui vont œuvrer au développement des entreprises et des territoires. Dans les Pyrénées-Orientales, Bernard Fourcade pourrait laisser sa place à Laurent Gauze et sa liste « créons demain », s’il est élu.

A reculons ! Dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 octobre, il faudra régler sa montre pour passer à l'heure d'hiver. À trois heures du matin, il sera en fait deux heures. Encore une fois il faudra régler les aiguilles et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Depuis plusieurs années, l'union européen cherche à mettre fin au changement d’heure. Mais, entre les négociations difficiles entre les pays qui ne souhaitent pas garder la même heure et la crise du Covid-19, le projet n’avance pas. Les français se sont eux prononcés en faveur de l’heure d’été.

A compter du mardi 2 novembre, le centre de vaccination de masse préalablement installé au satellite du parc des expositions, déménage au carré d’or, chemin de la roseraie Perpignan porte 2, dans le local attenant au point de vente d’Ikea. Ce dernier accueillera le public tous les jours de 9h30 à 13h30, sauf les dimanches et jours fériés. Pour prendre rendez-vous : doctolib.fr et sans rendez-vous selon la fréquentation du centre.

La guitare d’une vie. 60 ans après, Juan Francisco Ortiz, propose de raconter son histoire en musique en collaboration avec l’Association Culture en Têt en offrant un récital de guitare le Dimanche 7 Novembre à 17h à la Salle Martin Vives de Le Soler. Solerien, depuis 1985, issu de la Retirada et professeur de guitare « hors classe » au Conservatoire de Perpignan, Juan Francisco Ortiz découvre en 1961 âgé de 13 ans : son village en Andalousie, sa famille andalouse, sa future femme et achète une guitare qui les nourriront toute leur vie.