23/12/2020

#335 Coup de jeune pour le palais des expositions de Perpignan...

Puy-de-Dôme : 3 gendarmes tués, un 4e blessé, le tireur retrouvé mort. /L’hôpital de la Cerdagne appelle à une extrême prudence lors des fêtes. / Coup de jeune pour le palais des expositions de Perpignan. / L’USAP s’incline à Colomiers pour son dernier match. 

Hier peu avant minuit, des gendarmes ont été visés par un homme de 48 ans alors qu'ils portaient secours à une femme ayant trouvé refuge sur le toit d'une maison près de Saint-Just  dans le Puy-de-Dôme. Trois gendarmes de la compagnie d'Ambert ont été tués, un quatrième a été blessé. Avant de porter les derniers coups de feu fatals, l’homme a mis le feu à sa maison et pris la fuite. Il a été retrouvé mort. La femme menacée est en sécurité.

Ce lundi, 12 patients atteints de COVID sont hospitalisés à l’Hôpital de Cerdagne. Au cours des 8 derniers jours, le centre a effectué 261 tests qui ont donné 74 positifs par COVID-19. Par conséquent, l’hôpital de la Cerdagne appelle à une extrême prudence lors des fêtes, l’augmentation rapide du nombre de cas atteignant les urgences et nécessitant une hospitalisation inquiéte fortement le personnel soignant.
 
C’est une des volontés de la mairie de Perpignan, projet porté par le Louis Aliot, la modernisation du palais des expositions inauguré en 1984. Au total, 5 millions d’euros devraient être investis et l’ancien projet de Jean-Marc Pujol et sa nouvelle salle au nord du Vernet abandonné. But de l’opération, redonner de l’attractivité au palais qui n’arrive plus à séduire notamment à cause d’une acoustique déplorable. Ce projet permettrait de recevoir de grandes têtes d’affiches ainsi que 4500 spectateurs.

Dans le match en retard de la huitième journée de la Pro D2 entre Colomiers et perpignan, ce sont les Haut-Garonnais qui ont mené le jeu et s’imposent 23-18 face à l’USAP. Les columérins prennent la quatrième place du classement alors que les catalans restent en haut du podium grâce notamment au point de bonus défensif.