24/12/2020

#336 Réveillon de Noël : le préfet des Pyrénées-Orientales annonce des mesures restrictives

Le réveillon de Noël, c’est parti. / Le préfet des Pyrénées-Orientales Étienne Stoskopf annonce des mesures restrictives. / La vaccination commencera chez nous en Occitanie première semaine de janvier. / Les carnets de commande des étoilés catalans sont pleins.

Le réveillon de Noël, c’est parti. De nombreux foyers préparent le repas le plus familial de l’année pourtant le contexte sanitaire demande cette année de faire des concessions. La prudence devra donc être de mise, voici quelques recommandations pour protéger vos proches. D’abord, limiter au maximum les invités qui ne seraient pas de votre « bulle » familiale. On pense également à la règle des six à table. Idéalement vous serez assis à table en quiconque et porterez votre masque entre chaque plat. Des mesures pas évidente mais nécessaire pour protéger les gens qu’on aime, éviter la propagation de l’épidémie et la nécessité d’un reconfinement début janvier. 

Et pour éviter que les problèmes ne surviennent sur la voie publique en cette veille de Noël, le préfet des Pyrénées-Orientales Étienne Stoskopf anticipe avec deux décrets. La vente au détail de carburant, la détention et l’utilisation de bidons de carburants sont interdites dès ce mercredi 23 décembre à 20h00 jusqu’à vendredi 25 à 8h, tandis que la vente, la détention et l’usage de pétards et feux d’artifices sur la voie publique sont interdits. La vente d’alcool à emporter est interdite pendant le réveillon, du jeudi 24 décembre à 20h à vendredi 25 décembre à 8h00.

La vaccination commencera chez nous en Occitanie première semaine de janvier, c’est le directeur général de l’Agence régionale de la santé, Pierre Ricordeau, qui l’a annoncé lors d’un point presse hier. La priorité est donnée aux personnes âgées vivant en Ehpad, résidence autonomie ou unités de soins de longue durée (USLD), ainsi qu’aux personnels fragiles de ces établissements. Environ 100 000 personnes sont concernées, dont 61 000 résidents d’Ehpad.

Et en cette période compliqué pour les restaurateurs, beaucoup d’entre nous on joué le jeu et commandé le repas de Noël chez nos restaurants catalans. Grands gagnants, nos chefs étoilés des Pyrénées-Orientales qui ont même été obligés de fermer leurs carnets de commandes tant les demandes ont afflué. Une aubaine pour ces institutions en cette veille de fêtes.