19/02/2021

#368 Delga : Les lieux culturels doivent rouvrir rapidement. - La Banque Alimentaire de Perpignan a besoin de recruter de nouveaux bénévoles.

Delga : Les lieux culturels doivent rouvrir rapidement.
La Banque Alimentaire de Perpignan a besoin de recruter de nouveaux bénévoles.
Louis Aliot, maire de Perpignan, ouvre la ville aux artistes et lance l’opération « l’art prend l’air ».
Canet-en-Roussillon, une ville sportive qui s’adapte !

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, s’associe au Syndicat des entreprises artistiques et culturelles dans une déclaration commune publiée ce jour, pour demander au gouvernement la réouverture des établissements culturels recevant du public, sans distinction. Elle souligne de son côté l’importance du secteur de la Culture en Occitanie, tout comme au niveau national, et rappelle que pour parvenir à l’ouverture effective des établissements culturels, une action commune et coordonnée est nécessaire.

La Banque Alimentaire des Pyrénées-Orientales manque à nouveau de bénévoles… Une bonne partie des bénévoles de la Banque Alimentaire sont âgés et vulnérables. Certains ont choisi de rester chez eux jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Par ailleurs, une autre partie des bénévoles sont des demandeurs d’emploi. Ils quittent la Banque Alimentaire dès qu’ils ont retrouvé du travail, ce qui est normal. La banque alimentaire a besoin de vous, N’hésitez donc pas à la contacter pour transformer une période d’inactivité frustrante en mission épanouissante et utile pour les autres.

Dans les rues, la parole est donnée aux street-artists. Louis Aliot, maire de Perpignan, ouvre la ville aux artistes et lance l’opération « l’art prend l’air ». Ces derniers vont pouvoir créer des œuvres sur des panneaux d’exposition prévus à cet effet, installés le long du quai Vauban, des places Arago, Rigaud et de la République.

Covid-19 oblige, les équipements sportifs ne sont plus accessibles : piscine, salles de sports… Seuls les sportifs de haut niveau sont autorisés à s’entrainer en salle. Mais à Canet, les clubs se sont adaptés, soutenus par la Municipalité. Ainsi, ce qui ce faisait avant en salle se pratique aujourd’hui en extérieur. La Ville étudie même actuellement une nouvelle possibilité : utiliser les préaux des écoles primaires.