04/03/2021

#376 François Calvet ne se présentera pas aux élections régionales de 2021. - L’UPE soutient l’arrivée de l’école 42 à Perpignan...

François Calvet ne se présentera pas aux élections régionales de 2021.
L’UPE soutient l’arrivée de l’école 42 à Perpignan. 
Ortaffa : enfouissement des réseaux basse tension et de télécommunications.
12 artistes féminines exposent dans 20 commerces de Perpignan.

François Calvet, (LR) ancien maire du Soler, ancien député et sénateur des Pyrénées-Orientales avait fait part, l’année dernière, de son intention de présenter sa candidature à la tête de la liste départementale Les Républicains aux élections régionales d’Occitanie. Aujourd’hui, il jette l’éponge, il a décidé de ne pas donner suite à cette candidature. Les contraintes sanitaires imposées par le gouvernement ne permettent pas, selon lui, de réaliser convenablement une campagne à travers tout le département.

Elle soutient l’implantation de l’école 42 à Perpignan, l’UPE se dit favorable à l’arrivée de l’école de Xavier Niel aux dames de France. Meilleure école d’informatique en 2020 d’après Codingame, l’école créée en 2013 à Paris est désormais présente sur tous les continents dans une vingtaine de pays et sur une trentaine de sites. Après Paris, Lyon ou encore Nice et Angoulême, l’UPE 66 s’engage pour que « 42 » poursuive dans les Pyrénées-Orientales sa vision fondatrice : faire du numérique une opportunité pour tous et résolument ouverte sur le monde. Innovante, sa formation est gratuite, accessible à toutes et à tous dès 18 ans, sans exigence de diplômes, sans professeurs, sans cours et sans limite d’âge.
 
Dans le cadre du programme annuel de mise en esthétique des réseaux d’électricité, le Sydeel66, la commune d’Ortaffa et Enedis, ont œuvré ensemble pour l’enfouissement des réseaux basse tension et de Télécommunications de la tranche 2 du chantier « Rue du Château ». Ce chantier, d’un coût avoisinant les 50.000 euros, a été financé par le Sydeel66, la commune et Enedis. Il s’inscrit dans la volonté d’améliorer le cadre de vie des habitants de la rue, et contribue à sécuriser les réseaux et renforcer la qualité de la desserte en électricité de l’ensemble du village.

Après un premier succès en février à Argelès-sur-Mer, Ana Sanjoan et Christophe Imagénieur, créateurs du collectif « L’œil écoute », dynamisent l’art et mobilisent les talents à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. 12 artistes féminines prennent place dans 20 vitrines de Perpignan, pour faire respirer l’art dans la ville. Une exposition éphémère dans les vitrines du quartier Gare-Catalogne, à partir de ce samedi 6 mars jusqu’au mercredi 16 mars.