08/03/2022

#579 Accident sur la D617 : les autorités lancent un appel à témoins - Canet-Perpignan : une nouvelle verte pour se déplacer en douceur

Accident sur la D617 : les autorités lancent un appel à témoins.
Canet-Perpignan : une nouvelle verte pour se déplacer en douceur.
Ouverture de la pêche : prudence aux abords des ouvrages hydroélectriques.
Emmanuel Macron – Présidentielle : premier meeting pour le président candidat.

Un appel à témoin lancé par la Direction départementale de la sécurité publique après un tragique accident qui a coûté la vie à un homme de 56 ans vendredi 4 mars. L’homme en deux roues a trouvé la mort alors qu’il circulait sur la D617 entre Perpignan et Canet-en-Roussillon à hauteur de la sortie de Bompas. Les circonstances de l’accident restent flous et les autorités ont besoin de vous, si vous avez été témoin de l’accident, contactez la brigade des délais routiers.

De Canet-en-Roussillon à Perpignan, tout en douceur. Une voie verte verra prochainement le jour entre l’aquarium canétois Oniria et le hameau de Vilarnau, proche de Château-Roussillon. Elle permettra de se déplacer à pied et en vélo en toute sécurité. Un projet alliant protection de l’environnement, développement des mobilités durables et rayonnement touristique des Pyrénées-Orientales pour lequel le département a débloqué une subvention de 153.000€.

Ce mardi 8 mars signe l’ouverture de la saison de la pêche, l’occasion pour la Société Hydro-électrique du Midi de rappeler quelques consignes de sécurité pour ceux qui lancent leurs hameçons aux abords des cours d’eau équipés d’usines et de barrages hydroélectriques. S’aventurer sur les cours d’eau à proximité de ces ouvrages est dangereux. La société installe des panneaux jaunes en bords de rivières pour vous prévenir des dangers et comment les éviter.

Hier soir, pour la première fois, Emmanuel Macron troquait son costume de président de la république pour celui de candidat lors d’un meeting à Poissy dans les Yvelines. L’énergie était au cœur du débat, s’il est réélu, Emmanuel Macron s’engage à maintenir le bouclier énergétique, le prix du gaz serait gelé jusqu’à la fin de l’année. Pas de baisse des taxes sur l’essence mais un combo indemnité kilométrique et indemnité inflation. Enfin, la redevance télé serait supprimée, soit une économie de 138 euros.